Catégorie

Archive pour la catégorie « FRANCAIS »

Danyel Gerard – Il pleut dans ma maison

( FRANCAIS )

Refrain:}
Il pleut dans ma maison,
Il pleut dans ma maison
Car toutes les tuiles s’en vont
Mais quand il fait du soleil c’est si bon
Mais quand il fait du soleil c’est si bon

Dans une drôle de ville qui portait un drôle de nom
Vivait une drôle de fille qui avait une drôle de maison
Avec un drôle de trou au milieu d’un drôle de toit
Mais le plus drôle de tout elle chantait d’une drôle de voix
{au Refrain}

Cette drôle de fillette fréquentait un drôle de gars
Qui fit une drôle de tête quand il vit le drôle de toit
Il prit une drôle d’échelle se donna un drôle de mal
Mais glissa sur une tuile et finit à l’hôpital
{au Refrain}

Le gars dans le plâtre et la fille dans la joie
Car elle s’est rendu compte qu’au fond elle ne l’aimait pas
La morale à présent est valable à tous les âges
Ça n’a qu’un inconvénient à part tous ses avantages

Image de prévisualisation YouTube



Antoine – Les elucubrations

( FRANCAIS )

 Image de prévisualisation YouTube

Oh, Yeah !
Ma mère m’a dit, Antoine, fais-toi couper les cheveux,
Je lui ai dit, ma mère, dans vingt ans si tu veux,
Je ne les garde pas pour me faire remarquer,
Ni parce que je trouve ça beau,
Mais parce que ça me plaît.

Oh, Yeah !
L’autre jour, j’écoute la radio en me réveillant,
C’était Yvette Horner qui jouait de l’accordéon,
Ton accordéon me fatigue Yvette,
Si tu jouais plutôt de la clarinette.

Oh, Yeah !
Mon meilleur ami, si vous le connaissiez,
Vous ne pourriez plus vous en séparer,
L’autre jour, il n’était pas très malin,
Il a pris un laxatif au lieu de prendre le train.

Oh, Yeah !
Avec mon petit cousin qui a dix ans,
On regardait « Gros Nounours » à la télévision,
A Nounours il a dit « Bonne nuit mon bonhomme »,
Il est parti danser le jerk au Paladium.

Oh, Yeah !
Le juge a dit à Jules, vous avez tué,
Oui j’ai tué ma femme, pourtant je l’aimais,
Le juge a dit à Jules « Vous aurez vingt ans »,
Jules a dit : « Quand on aime on a toujours vingt ans ».

Oh, Yeah !
Tout devrait changer tout le temps,
Le monde serait bien plus amusant,
On verrait des avions dans les couloirs du métro,
Et Johnny Hallyday en cage à Médrano.

Oh, Yeah !
Si je porte des chemises à fleurs,
C’est que je suis en avance de deux ou trois longueurs,
Ce n’est qu’une question de saison,
Les vôtres n’ont encore que des boutons.

Oh, Yeah !
J’ai reçu une lettre de la Présidence
Me demandant, Antoine, vous avez du bon sens,
Comment faire pour enrichir le pays ?
Mettez la pilule en vente dans les Monoprix.



Dany Logan – Donne tes 16 ans

( FRANCAIS )

 Image de prévisualisation YouTube

Viens, donne tes seize ans
Au bonheur qui prend forme
Pour que ton corps d’enfant
Peu à peu se transforme

Viens, n’hésite pas
Mets ta main dans ma main
Simplement, et donne tes seize ans

Viens, donne tes seize ans
Aux amours éternelles
C’est le plus beau printemps
De la vie qui t’appelle

Viens, au creux de moi
Mets ta joue sur ma joue
Tendrement, et donne tes seize ans

Un jour, lorsque la vie aura fané nos jours
Un jour, nous penserons qu’il fut bien court
Le printemps des amours

Viens, donne tes seize ans
À ta fureur de vivre
Le chemin des Amants
Est le seul qu’il faut suivre

Viens, donne ton cœur
Mon amour à l’amour
Qui attend, pour prendre tes seize ans

Donne tes seize ans
Donne tes seize ans



Claude Francois – Donna Donna (Le petit garcon)

 Image de prévisualisation YouTube

Il était une fois un petit garçon
Qui vivait dans une grande maison
Sa vie n’était que joie et bonheur
Et pourtant au fond de son cœur
Il voulait devenir grand
Rêvait d’être un homme.
Chaque soir il y pensait
Quand sa maman le berçait

{Refrain:}
Donna Donna Donna Donna
Tu regretteras le temps
Donna Donna Donna Donna
Où tu étais un enfant

Puis il a grandi, puis il est parti
Et il a découvert la vie
Les amours déçues, la faim et la peur
Et souvent au fond de son cœur
Il revoyait son enfance
Rêvait d’autrefois
Tristement il y pensait
Et il se souvenait

{au Refrain}

Parfois je pense à ce petit garçon,
Ce petit garçon que j’étais.



Claude Francois – Le mal-aime

J’ai besoin qu’on m’aime
Mais personne ne comprend
Ce que j’espère et que j’attends
Qui pourrait me dire qui je suis ?
Et j’ai bien bien peur
Toute ma vie d’être incompris
Car aujourd’hui : je me sens mal aimé
{Refrain:}
Je suis le mal aimé
Les gens me connaissent
Tel que je veux me montrer
Mais ont-ils cherché à savoir
D’où me viennent mes joies ?
Et pourquoi ce désespoir
Caché au fond de moi

Si les apparences
Sont quelquefois contre moi
Je ne suis pas ce que l’on croit
Contre l’aventure de chaque jour
J’échangerais demain la joie d’un seul amour
Mais je suis là comme avant mal aimé
{au Refrain}

Car je suis mal aimé
{au Refrain 2x} 

Image de prévisualisation YouTube



Patrick Bruel et Laura Pausini – Qui a le droit

( FRANCAIS )

On m’avait dit : « Ne te pose pas trop de questions.
Tu sais petit, c’est la vie qui te répond.
A quoi ça sert de vouloir tout savoir ?
Regarde en l’air et voit ce que tu peux voir. »

On m’avait dit : « il faut écouter son père. »
Le mien a rien dit, quand il s’est fait la paire.
Maman m’a dit : « Tu es trop petit pour comprendre. »
Et j’ai grandi avec une place à prendre.

Qui a le droit, qui a le droit,
Qui a le droit de faire ça
A un enfant qui croit vraiment
Ce que disent les grands ?

On passe sa vie à dire merci,
Merci à qui, à quoi ?
A faire la pluie et le beau temps
Pour des enfants à qui l’on ment.

On m’avait dit que les hommes sont tous pareils.
il y a plusieurs dieux, mais il n’y a qu’un seul soleil.
Oui mais, le soleil il brille ou bien il brûle.
Tu meurs de soif ou bien tu bois des bulles.

A toi aussi, je suis sûr qu’on t’en a dit,
De belles histoires, tu parles… que des conneries !
Alors maintenant, on se retrouve sur la route,
Avec nos peurs, nos angoisses et nos doutes.

Qui a le droit, qui a le droit
Qui a le droit de faire ça
A un enfant qui croit vraiment
Ce que disent les grands ?

On passe sa vie à dire merci,
Merci à qui, à quoi ?
A faire la pluie et le beau temps
Pour des enfants à qui l’on ment 

Image de prévisualisation YouTube



Catherine Sauvage – Paris canaille

( FRANCAIS )

Paris marlou
Aux yeux de fille
Ton air filou
Tes vieilles guenilles
Et tes gueulantes
Accordéon
Ça fait pas d’rentes
Mais c’est si bon
Tes gigolos
Te déshabillent
Sous le métro
De la Bastille
Pour se saouler
A tes jupons
Ça fait gueuler
Mais c’est si bon

Brins des Lilas
Fleurs de Pantin
Ça fait des tas
De p’tits tapins
Qui font merveille
En tout’saison
Ça fait d’l'oseille
Et s’est si bon
Dédé-la-croix
Bébert d’Anvers
Ça fait des mois
Qu’ils sont au vert
Alors ces dames
S’font un’ raison
A s’font bigames
Et c’est si bon

Paris bandit
Aux mains qui glissent
T’as pas d’amis
Dans la police
Dans ton corsage
De néon
Tu n’es pas sage
Mais c’est si bon
Hold-up savants
Pour la chronique
Tractions avant
Pour la tactique
Un p’tit coup sec
Dans l’diapason
Rang’ tes kopecks
Sinon Ces bon

A la la une
A la la deux
Fil’-moi trois thunes
Y te verrai mieux
La tout’ dernière
Des éditions
Tes en galère
Mais c’est si bon
A la la der
A la la rien
T’es un gangster
A la mie d’pain
Faut être adroit
Pour fair’carton
La prochain’ fois
Tu s’ras p’têt’bon

Paris j’ai bu
A la voix grise
Le long des rues
Tu vocalises
Y a pas d’espoir
Dans tes haillons
Seul’ment l’trottoir
Mais c’est si bon
Tes vagabonds
Te font des scènes
Mais sous tes ponts
Coule la Seine
Pour la romance
A illusion
Y a d’l'affluence
Mais c’est si bon.

Môm’s égarées
Dans les faubourgs
Prairie pavée
Où pouss’l'amour
Ça pousse encore
A la maison
On a eu tort
Mais c’est si bon
Regards perdus
Dans le ruisseau
Où va la rue
Comme un bateau
Ça tangue un peu
Dans l’entrepont
C’est laborieux
Mais c’est si bon

Paris je prends
Au cœur de pierre
Un compt’ courant
Des bell’s manières
Un coup d’chapeau
A l’occasion
il faut c’qui faut
Mais c’est si bon
Des sociétés
Très anonymes
Un député
Que l’on estime
Un p’tit mann’quin
En confection
C’est pas l’bais’-main
Mais c’est si bon

Pass’la monnaie
V’la du clinquant
Un coup d’rabais
And gentleman
Un carnet d’chèque
Sans provision
Faut faire avec
Mais c’est si bon
Un p’tit faubourg
Saint Honoré
Trois petits fours
Et je m’en vais
Surpris’party
Surpris’restons
On est surpris
Mais c’est si bon
Paris flon flon
T’as l’âme en fête
Et des millions
Pour tes poètes
Quelques centimes
A ma chanson
Ça fait la rime
Image de prévisualisation YouTube



Vanessa Paradis – Joe le Taxi

( FRANCAIS )

Image de prévisualisation YouTube



Mareva Galanter – Laisse Tomber les Filles

( FRANCAIS )

Image de prévisualisation YouTube



Serge Gainsbourg – Les Sucettes

( FRANCAIS )

Image de prévisualisation YouTube



1...1516171819